Sujets


Naşterea din nou a lumii

Oh, peuple de Ma parole, Je viens au milieu de toi, Mon fils, Je viens en parole, tout comme J’entrais à Mes disciples d’il y a deux mille ans, et Je leur parlais après Ma résurrection. Je parle avec toi en route, tout comme J’ai parlé avec ceux qui désiraient de Moi dans leur route vers Emmaüs. Je M’avère à toi comme Dieu grand et ressuscité, comme Je Me suis montré à Thomas et Je l’ai assuré que c’était Moi. Oh, heureux ceux qui ont cru et qui croient le témoignage d’alors rendu pour Moi de Mes disciples, choisis pour Moi du Père, afin d’être les témoins de Ma venue d’alors et l’annoncer jusqu’aux extrémités de la terre, avec la fête de Ma Résurrection du premier jour de la semaine, le jour de dimanche! Oh, c’est ainsi que Je t’ai toi aussi témoin pour Ma venue de nouveau sur la terre, envoyé du Père, et tu témoignes et tu partages la parole de Ma bouche, et heureux et choisis du Père sont ceux qui croient à Dieu, Celui partagé de toi à eux lorsqu’Il vient et S’annonce de long en large avec Sa venue d’après sept mille ans depuis la création du monde, Il vient et Il travaille la naissance de nouveau du monde maintenant, ciel nouveau et terre nouvelle, établis par Sa création actuelle, et travaillant avec la parole de Sa bouche.

Oh, paix à toi, peuple qui témoigne de Ma deuxième venue du Père en parole sur la terre! C’est avec la parole que Dieu a fait le ciel et la terre au commencement, et c’est toujours avec la parole qu’Il travaille le mystère du ciel nouveau, de la terre nouvelle et de nouvelle Jérusalem pour ce mystère. Il faut que tu aies grand amour, peuple aimé de Dieu, puisque le Seigneur t’a découvert tout Son travail pour la naissance de nouveau du monde, et toi, celui né d’en haut par cette parole de Ma bouche, soutiens-Moi dans le travail confié à Moi par le Père, et tiens-toi à Ma droite jusqu’à ce que nous arriverons à vaincre le dernier ennemi, et ensuite il y aura le ciel nouveau et la terre nouvelle et Mon peuple témoin, par lequel Je partagerai la grande joie pour tous les saints, qui ont attendu Mon entière victoire. Amen.


***

Ma parole range et travaille et accomplit tout commencement et le lève à sa place, et tout est sous mystère, et on travaille ciel neuf et terre nouvelle, et elle n’est pas menteuse la parole de l’Ecriture de la création de nouveau du monde, mais les hommes de la terre ont seulement des yeux charnels et pensée terrestre, car les yeux de l’esprit et sa place, la raison, les hommes ne veulent pas les accorder à Dieu, pour que le Seigneur les fasse selon Son image et Sa ressemblance afin qu’ils voient le Seigneur et aller après Lui ensuite, tel que vous le faites vous.


***

Il est écrit dans les Ecritures de la naissance de nouveau du monde, de son renouvellement il est écrit. C’est Mon amour qui va accomplir cela si c’est ainsi qu’il est écrit, et le Père M’a donné la terre et Mon peuple fidèle qui y vit, pour que Je puisse travailler ici l’œuvre du Père, Celui Qui M’a envoyé avec Mon grand travail de naissance de nouveau du monde. C’est visiblement et invisiblement que Je travaille et Mes saints de même. Des choses visibles et invisibles se rangent à leur place et accomplissent la parole de Ma bouche, et c’est grande merveille que de pouvoir parler au-dessus de la terre du milieu du peuple roumain, là où J’ai préparé Mon séjour et de la foi pour Ma venue en parole au-dessus de la terre.

Ils sont difficiles à comprendre Mes mystères et leur grande œuvre, visible et invisible, lorsqu’elle travaille et se montre. C’est de même que J’ai travaillé à la création du monde, et l’homme s’est réveillé au milieu de la merveille accomplie et il s’en est réjoui et enchanté jusqu’au moment où il a osé d’instituer le diable entre lui et Moi, tel qu’il n’a plus eu ni affection ni désir saint envers Moi ensuite.

Oh, si l’homme ne travaille pas l’œuvre de l’amour de Dieu, il en fait une autre, il fait la séparation de Dieu, œuvre adversaire à lui-même et à Dieu. Mais Moi, Je dois accomplir l’œuvre de Mon père, le renouvellement du monde, tel qu’il est écrit, et Je viens sur la terre en parole, pour la prononcer et l’accomplir, et Je travaille tout l’accomplissement de Ma parole par ceux qui Me sont fidèles. Amen.

— Oh, Seigneur bon et doux, bénis pour que je laisse d’auprès de Toi la parole de ma fête entre les saints, car je lève ma prière devant Toi pour l’accomplissement de la naissance de nouveau du monde, et Je vais par endroits sur la terre, je travaille secrètement et je T’aide, Seigneur. Oh, dans le ciel et sur la terre il y a cette attente, et Toi Tu viens avec Ton grand travail sur la terre pour commencer de bas en haut ce nouvel édifice. Oh, Seigneur, dirige l’homme vers cette connaissance et vers la sagesse pour elle! Oh, viens, Seigneur, viens avec le jour de la victoire, lorsqu’on verra toutes les choses à leur place selon Ta volonté, selon Ton amour, et l’homme verra alors comment Tu as travaillé Toi, et comment il a travaillé lui, après que Tu l’aies bâti!

Mais maintenant pardonne aux hommes, oh, pardonne leur, Seigneur, car voilà combien ils ont gâté des choses établies par Toi et par les saints! Il Te devance l’homme tout comme au commencement, oh, Seigneur. Oh, qu’elle est nuisible la désobéissance de l’homme, Seigneur! Il ne sait pas l’homme qu’il serait facile, qu’il serait bon s’il obéissait à Dieu et de Dieu. Tes saints, nous disions à tous ceux de la terre qu’il est bon pour l’homme d’obéir de bonne volonté à Dieu, car après son départ, il voit son tort et il en a mal. Nous, Tes saints, nous avons fait Ton travail, nous T’avons montré merveilleusement entre nous, tel que les hommes ont connu le saint désir envers Dieu ensuite, le désir de vérité, Seigneur. Oh, nous travaillons de même aujourd’hui, et c’est de celles invisibles que nous voyons et nous travaillons. Notre travail est sans arrêt, Seigneur, nous travaillons comme Toi, car c’est Toi que nous avons choisi pour T’obéir.

Oh, fils du Christ la Parole, travaillez, les fils, travaillez comme le Seigneur, car le Seigneur a beaucoup de travail, le temps s’est écoulé et il faut qu’elles apparaissent toutes les choses travaillées afin qu’elles durent, et il sera comme à la première création du monde, quand toutes les invisibles se montreront et seront vues dans toute leur beauté, embrassant dans leur consolation tous ceux qui ont langui après le Seigneur sur la terre.

Oh, soyez doux, soyez humbles, les fils. Soyez saints, oh, soyez saints toujours sur la terre, pour avoir du courage devant le Seigneur et pour le Seigneur. Soyez Son appui, à Lui seulement, car le Seigneur vous a engagés pour Lui, et que vous n’attendiez rien, si non ciel neuf et terre nouvelle, et ceux qui travaillent vont se reposer dans leur travail, oh, les fils. Amen.

— Moi, le Seigneur, Je M’incline devant l’amour de Mes saints, qui n’ont pas vécu pour les choses passagères, mais c’est le Seigneur et Ses choses invisibles qu’ils ont aimées, car leur voyant esprit les portait vers les choses merveilleuses des logis préparés pour Mes saints.

Moi, le Seigneur, Je M’incline devant toi aussi, peuple de Ma parole, celle qui fait ciel neuf et terre nouvelle, et Je te prie en M’inclinant, lis l’Ecriture, Israël neuf, nouvelle Jérusalem. Il y en a toutes Mes promesses, tant attendues par tous ceux qui M’ont aimé jusqu’à toi, et ils sont arrivés à les avoir accomplies, car je suis allé auprès du Père, J’ai travaillé et J’ai y préparé place merveilleuse, comme J’avais promis de préparer pour ceux qui M’aiment.

Moi, le Seigneur, Je M’incline devant toi aussi, peuple de Ma parole, parole qui fait ciel neuf et terre nouvelle, et Je te prie en M’inclinant, lis l’Ecriture, Israël neuf, nouvelle Jérusalem. Il y en a toutes Mes promesses, tant attendues par tous ceux qui M’ont aimé jusqu’à toi, et ils sont arrivés à les avoir accomplies, car Je suis allé auprès du Père, J’ai travaillé et J’ai préparé place merveilleuse, comme J’avais promis de préparer pour ceux qui M’aiment. Oh, lis, Mon peuple, lis la parole de l’Ecriture pour en croître autant que J’ai besoin que tu croisses, et que tu travailles selon le livre, car toutes les invisibles attendent beaucoup leur découverte, pour leur mystère compris dans les Ecritures, pour la grande fête entre le ciel et la terre, et ceux fidèles à Mes promesses vont se réjouir, beaucoup se réjouir, beaucoup, les fils, beaucoup.


***

En jour de fête dans le ciel et sur la terre pour Mes apôtres et pour leurs chefs, Je vous embrasse dans l’esprit de la consolation, vous, ceux qui recevez Ma parole et Ma marche des extrémités aux autres extrémités, fils qui vous tenez devant Moi et aidez Ma venue, celle pleine de désir saint de venir et faire de nouveau le monde, le ciel et la terre nouvelle, après avoir perdu Ma consolation pour ce que Je travaillais et Me consolais et J’ai promis alors que Je travaillerais encore une fois, œuvre de création nouvelle Je travaillerais, et elle sera la consolation pour ceux qui M’ont consolé entre le début et la fin, après que Je n’aie plus eu de consolation d’aucune part, mais seulement de la souffrance à porter, oh, puisque Mon esprit a toujours pleuré, pour le manque de consolation il a pleuré et il pleure Mon esprit, et Je n’ai pas de quoi l’apaiser, et tout pleure pour Ma venue, afin de faire de nouveau le monde, un autre tout neuf, pour renouveler tout, pout créer ciel neuf et terre nouvelle, afin de les donner ensuite toutes à ceux qui M’ont consolé dans Mes douleurs le long des temps, fait pour lequel J’ai promis de les établir dans la récompense de la consolation.


***

Oh, les fils, J’ai commencé avec vous Mon travail, celui de la fin du temps, pour la création de nouveau de l’homme. Mon travail avec vous émerveille et éblouit les puissances célestes, et il fait trembler satan et tous ses anges, car Moi, le Seigneur, Je travaille avec vous le renouvellement, la naissance de nouveau du monde, de grands accomplissements, et en grand secret travaillés pour les découvrir ensuite et qu’on voit Ma peine, et accomplir ainsi les Ecritures de Mon travail de la fin du temps, ciel neuf et terre nouvelle, car il est écrit que Je fasse cette œuvre et que Je la donne à ceux qui M’ont aimé et M’ont suivi sur la terre en souffrant sans fin, pendant que tous les autres hommes s’approchaient de satan avec leur vie, mais un petit reste était toujours de Ma part, et portait le long du temps Ma volonté avec l’homme, et ils ont gardé la voie de l’homme vers Dieu, pour que chaque homme puisse être jugé selon ses actions, les fils.


***

Oh, quelle force a-t-elle la foi, si elle n’a pas de faits qui puissent la prouver? Oh, les fils, pas de mots, mais des faits on tient compte à Dieu, car c’est ainsi que J’ai dit: «Je donnerai à chacun selon l’œuvre de sa vie» oh, et il ne s’est jamais passé autrement entre l’homme et Dieu, car l’homme reçoit ce qu’il acquiert, de bonnes ou de mauvaises, selon qu’il choisit de vivre sa vie à travers le temps.

Oh, les fils, il est grand le manque de sagesse de la pansée de l’homme et c’est pour cela qu’il ne travaille pas sa vie en sagesse. Oh, qu’est-ce que J’aurais pu faire encore à l’homme, après sa désobéissance à Dieu dans l’Eden, quand il a pris de l’arbre que Je lui avais montré, pour lui dire ensuite qu’il n’en touche pas et qu’il n’en mange pas? L’arbre avait dans son fruit la connaissance du bien et du mal, il avait le bien et le mal en son fruit, et l’homme a pris en lui, dans le mélange de sa créature, il a pris ce qui s’est uni avec lui, il a pris le bien et le mal et il lui est resté de choisir seul ensuite ce qu’il allait faire, du bien ou du mal. Mais le diable s’est tenu et se tient toujours près de l’homme comme dans l’Eden, et il l’attire vers le côté contraire à Dieu, oh, et c’est pour cela que J’ai dit il y a longtemps déjà par cette parole qu’il n’y a pas d’homme qu’il n’ait en lui le démon, c`est-à-dire le mal, mais qu’il peut, s’il le veut, il peut ne pas le mettre au travail, mais qu’il travaille le bien et le paradis et des fruits de paradis, pour lequel il a eu sur la terre beaucoup de ceux qui se sont sanctifiés et ils sont allés avec Dieu sur la voie, ils sont arrivés à Dieu avec les pas de leur vie, et ils travaillent de là-bas avec Dieu pour ceux de la terre, puisque Moi, le Seigneur, Je veux renouveler tout et remettre en place la création de Dieu, et que le mauvais esprit perde et qu’il se soumette à Dieu, Celui Qui a fait le ciel, la terre et l’homme, et tout sera neuf et obéissant à Dieu.


***

Oh, que tout obéisse à Dieu, et le mauvais esprit obéira lui aussi, et il verra dissipée toute son hypocrisie par laquelle il a enchanté l’homme, l’attirant vers des actions étrangères à la volonté de Dieu, et Moi, l’Agneau de Dieu, c’est ainsi que Je vais vaincre, tout comme Mes saints ont vaincu de Ma part, et ils ont le ciel de leur patrie, ils ont œuvre céleste sur la terre, oh, et quelle grande, quelle grande magnifique œuvre Mes saints ont-ils, les fils!

— C’est avec Toi devant moi, Seigneur, avec Ton saint Nom, avec la croix et avec la sainte parole, c’est ainsi que j’ai travaillé sur la terre, et c’est toujours ainsi que nous travaillons dans les ciel lorsque nous travaillons, lorsque nous gardons et nous aidons ceux qui nous appellent comme intermédiaires devant Toi pour eux.

Oh, gloire à Toi puisque Tu viens avec les saints, Seigneur! Oh, gloire à Ton retour d’auprès du Père! Voilà le temps et Ta venue avec les nuages et avec Tes saints ! Le monde de la terre est le même que celui du temps de Ta venue d’il y a deux mille ans, et il a son œuvre terrestre et du manque de sagesse, et il n’a pas la possibilité de comprendre Ta venue, Ta marche avec la préparation de la gloire de Ton jour, mais, faisons, Seigneur, que le monde de la terre prenne garde et qu’il retourne au repentir des extrémités aux autres extrémités, afin que le mauvais esprit perde son épargne, oh, et fais cela pour la pitié de Toi et arrête Ta souffrance venue de l’homme, puisqu’on T’a donné toute la puissance au ciel et sur la terre par Ta victoire avec la croix, oh, et mets-la là-haut, sur les hauteurs du monde, et vaincs le diable avec elle, tout comme Tu l’as fait alors, car voilà, depuis ce temps-là et jusqu’aujourd’hui il frappe l’homme et le pousse à ne pas T’obéir, mais qu’il le suive lui, cependant c’est Toi qui vas sur ses traces avec Tes saints, et allons détruire toute son épargne et la jeter au feu éternel, tel qu’il est écrit, et allons sauver l’homme, Seigneur, car l’homme est la création de Dieu et il erre loin de Toi, mais Te voilà allant au-devant de lui, et allons le conduire à la foi, au repentir et à la vie, Seigneur, car c’est cela que l’on attend maintenant au ciel, et Tu as le peuple de Ta parole comme appui en ce temps de grande infidélité, et le diable doit être sorti de la lutte avec l’homme, et que l’homme Te choisisse comme Sauveur, car le travail de satan prend fin et elle vient sur le monde la gloire de l’éclat du Fils de Dieu, l’envoyé du Père pour le salut de la vie de l’homme, pour le ciel nouveau et la terre nouvelle, tel qu’il est écrit de s’accomplir, Seigneur.

Vous, fils de Dieu, vous, ceux qui vous tenez devant le Seigneur pour que Sa parole vienne sur la terre, vous êtes les plus petits, l’espérance des saints, ceux qui donnent la main à Dieu pour venir. Oh, soyez bénis pour la foi avec laquelle vous apportez le Seigneur! Le Seigneur ne pourrait pas venir sur la terre, s’Il n’avait pas trouvé de la foi dans la parole de Sa venue. Oh, les fils, demandez-Lui Sa venue pour tous ceux de la terre.

Le Seigneur se prépare de parler à tout le monde parole nouvelle, et Nous, Ses saints, Nous nous tenons groupes par groupes prêts à travailler avec Lui sur la raison des hommes de partout, et pour la propagation de Sa venue en parole pour le retour de l’homme le visage vers le ciel, avec regret pour le temps perdu comme sur la terre, car sur la terre c’est le diable qui n’a pas voulu qu’il soit comme au ciel, oh, et l’homme aussi ne l’a pas voulu, mais le Seigneur veut qu’il soit comme au ciel sur la terre, et il le sera.

Oh, Seigneur, oh, Seigneur, avec grande impatience nous attendons qu’il soit sur la terre comme au ciel et que nous puissions, ceux du ciel agir sur la terre, car Ta gloire avec le peuple de Ta parole va remplir la terre de parole venue du ciel, parole qui va travailler son accomplissement sur l’homme, car l’homme a pris dans son être pas seulement le mal, mais aussi le bien, et le bien qui vient après le mal apporte du repos, il apporte de la sainteté sur la terre, il amène le Seigneur, il apporte Ta gloire, avec laquelle Tu veux sauver le monde, Seigneur, oh, et grande sera la joie si attendue de venir, car Tu vas vaincre satan et tout le mensonge humain, et il y aura voie de paradis pour les hommes sur la terre, et le paradis c’est la beauté, celle pas cherché de l’homme, et il va en goûter l’homme, et elle sera partagée de l’un à l’autre comme le pain frais, comme l’eau de source de montagne au temps de chaleur torride, et il y aura le bonheur, et il arrivera que Dieu soit la consolation de l’homme, douce consolation après que tous les ennemis n’existeront plus. Amen.

— Ma gloire celle venue par la parole maintenant au-dessus de la terre travaille beaucoup et mystérieusement, oh, Mes chers saints. Je viens avec vous sur la terre, vous voyez Ma gloire et vous désirez que ce soit pour l’homme qu’elle soit cette gloire, et les prières de Mes saints se tiennent coupe pleine devant Moi, tout comme leur désir saint de voir le ciel sur la terre, oh, et Nous accompliront tout ce qui est écrit de s’accomplir.

Et vous, fils de la cité de Ma parole, suivez du doigt les Ecritures qui sont en œuvre maintenant et demandez de Moi leur accomplissement, car il faut qu’il ait liaison entre l’homme et Dieu, pour demander et recevoir les accomplissements, par ceux qui Nous font souvenir d’eux, les fils. Mais des paroles des gens sans sainteté tournez votre ouïe, et soyez les oreilles et les yeux rivés sur Moi, car Moi, le Seigneur, c’est avec vous que Je travaille pour pouvoir et pour apporter et pour remettre en place le royaume de Dieu et l’homme, puisque l’homme est Mon œuvre et le travail de Mes mains, et Jai soufflé esprit de vie sur Mon ouvrage et il s’est levé sur ses pieds pour se tenir devant Moi, oh, mais l’homme ne s’est pas tenu devant Moi comme une maison faite pour se tenir soumise au bénéfice de celui qui l’a bâtie, car l’homme s’est tourné contre Moi après l’avoir bâti et lui avoir donné l’esprit de vie. Mais maintenant c’est le temps de renouvellement de tout, car Moi, le Seigneur, Je ne pourrais ne pas prouver l’amour comme nature de Dieu, qui ne peut tomber de son œuvre, il n’est pas possible pour ce qui est éternel, pas possible qu’il périsse, et tout ce qui signifie Dieu signifie éternité, et c’est cela que nous avons à établir entre la terre et le ciel par Mon œuvre avec vous, les fils.

Oh, tenez haut Ma cité avec vous, avec tout ce qu’il y a dedans, les fils! Elle est très belle entre celles que l’on ne voit pas, dans les yeux de ceux qui voient au-delà des choses visibles de Dieu.


***

Oh, elle est grande la gloire de Ma venue en parole sur la terre, car c’est avec elle que Je prépare visiblement la gloire du ciel nouveau et de la terre nouvelle, et que personne ne s’étonne de Ma venue en parole au-dessus de la terre, car c’est toujours avec la parole que J’ai tout travaillé au commencement de la première création, toujours avec la parole, et pas autrement, et à la fin on ne pouvait pas travailler le mystère de la nouvelle création, le renouvellement, la naissance de nouveau du monde, on ne pouvait réaliser cette nouvelle création que toujours avec la parole, oh, et on ne peut autrement créer l’homme nouveau, la maison où Dieu et Ses saints puissent habiter, on ne peut travailler qu’avec la parole, et c’est la fête de Dieu la parole de la nouvelle création et c’est de la résurrection, levain de résurrection, et toute la première création obéit à la parole de Dieu, lorsque le Seigneur parle au-dessus de la terre du milieu de Ses saints, oh, et l’homme doit obéir lui aussi, car l’homme est la créature de Dieu, la créature pour laquelle on a bâti le ciel et la terre, et pour cette sagesse établie sur l’homme on a beaucoup à travailler et à parler au-dessus de la terre et de l’homme qui l’habite, et voilà, Moi, le Seigneur, c’est cela que Je fais, Je parle et Je travaille en parlant.


***

Encore un peu de patience et à un signe d’en haut la sagesse d’en haut va venir à bout dans beaucoup d’hommes, car Moi, le Seigneur, Je dois prendre grand soin pour couvrir et protéger la voie de Ma venue, et Je travaillerai merveilleusement pour l’accomplissement de Ma parole, avec laquelle Je dirige secrètement le monde et l’accomplissement des Ecritures de la fin, car c’est l’amour de Dieu qui doit vaincre sur le monde, et beaucoup d’hommes vont prendre la chemise de chrétien et de Roumain, puisque le travail de naissance de nouveau du monde Je l’ai établi ici, sur la terre roumaine, dans la langue du Roumain, et sur sa foi laissée des ancêtres par l’église de Mes saints, et voilà, aujourd’hui aussi en jour de Pâques, J’ai à Ma table de parole un saint roumain, le prélat Calinic, qui se tient rempli d’admiration en regardant avec Moi et Mes saints l’accomplissement de la prophétie de Nouvelle Jérusalem dans le peuple roumain, qui lui a été découverte de Dieu partiellement, car le Seigneur protège ses accomplissements et ne les présente pas tous mâchés, puisqu’il y a beaucoup d’ennemis, et il faut faire grande attention de ne pas les provoquer pour qu’ils se mettent à découdre et embrouiller les mystères du Seigneur.


***